Compagnie La Boîte à Sel

Aucun aperçus disponible

La compagnie La Boîte à sel soutient la recherche artistique de Céline Garnavault qui crée et interprète des pièces non-verbales, visuelles, sonores et technologiques, à la frontière entre le théâtre, la marionnette contemporaine, les installations d'art et la musique. Depuis 2017, elle développe un nouveau langage scénique : le théâtre d'objets sonores connectés, né de la rencontre avec la pratique de Thomas Sillard, plasticien sonore.

Elle écrit également des pièces de théâtre musical, proches de la comédie musicale et du théâtre burlesque, dans lesquelles le son est moteur, parfois même sujet du spectacle (Revers, Le Grand Chut.).

La Boîte à sel a été fondée à Bordeaux en octobre 2000. Depuis lors, dix-sept créations sont nées, parmi lesquelles des installations et des performances qui invitent tantôt le dessin (Galerie), tantôt le son et les nouvelles technologies (Icare in situ, Boomer, Expérience soundpainting) et des propositions au long cours impliquant les publics et leurs territoires (street art, livre, documentaires sonores, spectacle participatif).

La compagnie collabore avec des artistes étrangers. Ses créations sont jouées en France et à l’international : Québec, Brésil, Inde, Belgique, Pays- bas, Bosnie Herzégovine, Suisse. Elle tourne actuellement les spectacles Block et Le Grand Chut. et prépare la création de Track en 2021 et de Bad Block en 2022.

La Compagnie La Boîte à sel est subventionnée par la Région Nouvelle Aquitaine, la Ville de Bordeaux et le Département de la Gironde. Elle bénéficie pour ses projets de création du soutien régulier de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, l'OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, l'IDDAC - Agence Culturelle de la Gironde et de la Ville de Bordeaux, mais aussi de l'ADAMI, La SACEM et L'institut Français.

The company La Boîte à sel explores a plastic, sound and multidisciplinary theater, in uenced by art installations and contemporary puppet theater. The founder, Céline Garnavault, collaborates with foreign artists and her productions are performed in France and abroad. Her creations combine theater, music, puppetry in the form of shadow theatre and object theater. She works with objects or materials to create a unique scenography. She cares deeply about the dramaturgy link and relationship between words, objects and space. She wants to give the audience, especially young children, a space where they can make sense on their own of tracks and signs, experiment, create, challenge the performers in a very straightforward and playful relationship. La Boite à sel company is located in Bordeaux. In partnership with the Ducourneau Theater - Agen from 2015 to 2017, she is now in partnership with the Très Tôt Théâtre - Quimper for two seasons. Vice President of the Scenes of Assitej France in 2017 and 2018, Céline Garnavault was re- elected to the Board of Directors last June. On July 11, 2017, she directed a theatrical and musical performance for “Avignon, enfants à l’honneur” in the courtyard of the Palais des Papes.



Compagnonnage :

De 2017 à 2019, La Boîte à sel et Très Tôt Théâtre - Scène conventionnée de Quimper, ont partagé un grand projet artistique et participatif autour du son qui a abouti en mai 2019 à la création du spectacle : "Le Grand Chut." (photo ci-contre) .

Le spectacle a été diffusé en Finistère en mai 2019 avant d'être en tournée en Région Nouvelle Aquitaine et France en 2019/2020 et 2020/2021.

De 2015 à fin 2017 La Boîte à sel était en compagnonnage avec le Théâtre Ducourneau d'Agen - Scène conventionnée théâtre et voix. L'occasion de créer le spectacle  "Revers" et de mener deux projets artistiques et participatifs sur le territoire agenais :

"Galerie", deux années d'échanges entre l'artiste plasticienne Rouge Hartley, Céline Garnavault et les habitant.e.s du quartier Montanou d'Agen, ponctuées de collages de portraits - issus de ces rencontres - au coeur du quartier, et de l'édition d'un livre mémoire. "Smaf team", un documentaire radio de 22 mn, imaginé, conçu et enregistré avec des jeunes collégien.ne.s et le centre social Saint Exupery d'Agen.

 

 



Démarche artistique :

La Compagnie La Boîte à sel cherche à créer des dispositifs de représentation offrant des expériences sensorielles qui permettent aux spectateur.trice.s de se transporter dans ses créations. Nous imaginons pour cela des formes ouvertes – transversales au théâtre, à la musique, à la marionnette et arts associés – et construites comme des parcours pour les projections et l’imaginaire du public.

Dans nos créations le son est moteur de jeu, il est une matière concrète au même titre que les objets et les matériaux avec lesquels sont construits nos univers plastiques. Dans cette démarche, nous faisons appel à la technologie pour inventer nos propres outils au service de la dramaturgie.

Pour que le son soit palpable, manipulable – à la manière d'une unité d’un jeu de construction - Thomas Sillard, plasticien sonore,  a développé en 2017 un système d’objets connectés qui tiennent dans la main : des hauts-parleurs sans fils, intelligents et interactifs, dont la première génération a donné lieu au spectacle «BLOCK» .

Cette invention née de la rencontre entre la pratique de marionnettiste de Céline Garnavault et celle de créateur sonore de Thomas a ouvert la voie à un nouveau langage, en constant développement, que nous appelons « théâtre d’objets sonores connectés » et qui est aujourd'hui l'axe principal de nos recherches et la spécificité de la compagnie.

L’adresse aux publics est pour nous un enjeu essentiel. Elle est intégrée dans la dramaturgie et interrogée constamment afin de révéler cet espace de créativité qui se situe entre la salle et le plateau et de proposer au public de « se déplacer » dans le spectacle pour en devenir en quelque sorte le « co-rêveur ».

On retrouve souvent dans nos spectacles la question de la « maîtrise » et « la non- maîtrise» qui mettent en regard le rapport de l’enfant et de l’adulte à un monde dont il ne contrôle pas grand chose, et celui de l’interprète qui se retrouve confronté lui aussi au plateau, à un monde qui lui résiste avec des éléments aussi aléatoires que les médiums marionnettiques, plastiques et sonores (formes, figurines, objets connectés, ombres, matières, capteurs, machines) et le public.

Nous aimons transposer cette problématique en scène et dire : non, on ne maîtrise pas tout, mais on est, on vit, on joue, on existe, on fabrique, on se grandit en acceptant cette inconstance, ce trouble et cette part si aléatoire de la vie.

Artistic approach of the company The company La Boîte à sel claims research, creation and renewal of artistic forms are at the heart of its work. It is intended for the general public with a great attention put into childhood and youth. The creations and installations are designed to be a theatrical experience with or without text. The viewer’s journey is part of the dramaturgy as much as what happens on stage. Our writing is plural, it mixes and confronts expressions and techniques. It relies on guration modes which surprises the expectations and renews the report spectator / spectacle. You will often nd in our shows the question of “control” and “no control” which questions the child and the adult’s relationship in world where very little is controllable. It also reveals the comedian’s position who nds himself often confronted with the stage, with a world that resists him with throughout elements such as marionnettic, plastic and sound mediums (forms, gurines, connected objects, shadows, materials, sensors, machines) and the audience. We like to transpose this challenge on stage and say: no, we do not control everything, but we are, we live, we play, we exist, we make. We “grow” by accepting this inconstancy, this disorder and this part of life that is so hazardous.

Nos spectacles :

  • Bad Block - création 2022
  • Track - création octobre 2021
  • Le Grand Chut. - création mai 2019
  • Block - création octobre 2018
  • Boomer - création février 2018
  • Revers- création novembre 2017
  • Dans la cour - création juillet 2017
  • Les fusées - 2015/2017
  • Play – 2012/2017
  • Learn with Book - 2012
  • Ita-Rose - 2010/2011
  • L'Horizon Bleu - 2005/2018
  • Expérience Soundpainting - 2009
  • Les angelots font leur Boum - 2005
  • Les angelots2004
  • Café Crime - 2004
  • Léa et Léo - 2004
  • Duo pour trois2002
  • Léa les yeux clos - 2000




La metteure en scène :

Formée à l’Académie du Théâtre de L’Union-Centre Dramatique National de Limoges, Céline Garnavault est depuis interprète (jeu, marionnette, chant) dans les mises en scène de Silviu Purcarete, Xingjian Gao, Émilie Valantin, Philippe Labonne, Filip Forgeau, Marie Pierre Besanger, David Gauchard, Frédéric Maragnani, Hala Ghosn et Dinaïg Stall ainsi que dans les spectacles de la compagnie La Boîte à sel.

Elle crée La Compagnie La Boîte à sel en 2000, et met en scène à ce jour seize spectacles de théâtre d’explorations plastiques, sonores et musicales.

Elle continue à se former aux médiums plastiques, notamment auprès de Philippe Genty (théâtre visuel et marionnette), de Christian Carrignon (théâtre d’objet) et de Fabrizio Montecchi (théâtre d’ombre contemporain).

​Elle intègre en 2003 le collectif La Poursuite-Makizart pour co-écrire et jouer les pièces mises en scène par Hala Ghosn :

« Beyrouth Adrénaline » (Hayes&Lansman2008), « Apprivoiser La Panthère » (Hayes&Lansman 2012),« Les Primitifs » (création 2014).

Elle est également autrice de chansons (sélectionnée aux rencontres d’Astafort en 2006) et du livre « Les petites reines de Bordeaux » (Sangam 2010).

En 2009, elle collabore à la mise en scène des créations de la metteuse en scène et marionnettiste Dinaïg Stall : « Trois petites notes » et « 2h14 ». Complicité importante puisqu'elle débute ses créations au Québec où réside celle-ci désormais en tant qu'enseignante et coordinatrice du DESS de théâtre de marionnette contemporain de L’UQAM de Montréal.

​En 2016, pour la Cie Née d’un doute elle met en scène la création de cirque « Orikaï », puis elle se tourne vers le street art et l’art contemporain pour imaginer avec la plasticienne Rouge Hartley un projet autour du portrait et de la communauté à Agen.

​Depuis sa rencontre en 2015 avec le plasticien sonore Thomas Sillard, elle s’intéresse aux installations sonores, aux capteurs et aux objets connectés qui font partie de ses créations : REVERS, BLOCK, TRACK et BAD BLOCK.

​Tout en menant ses créations et en tournant avec ses spectacles au sein de La Boîte à sel, elle est collaboratrice artistique de Hala Ghosn pour « Une cigarette au sporting » et de Arnaud le Gouëfflec et son Collectif Le Studio fantôme pour leurs concerts jeune public.

​Depuis 2018, elle enseigne le théâtre d’ombres contemporain aux étudiants en arts du spectacle de l’Université Bordeaux Montaigne. ​Engagée dans la reconnaissance et la réflexion pour la création pour l’enfance, elle s’investit depuis janvier 2017 au sein du Conseil d'administration de l’association Scène d’enfance - Assitej France . Le 11 juillet 2017, elle dirigeait "Dans la cour", une performance de théâtre, soundpainting et human beatbox pour « Avignon, enfants à l’honneur », dans la cour d’honneur du Palais des papes. 

 

Céline Garnavault Director, comedian, puppeteer. Comedian trained at the Theater Academy of the Union-National Dramatic Center of Limoges, Céline Garnavault has since then performed under the direction of Silviu Purcarete, Xingjian Gao, Émilie Valantin, Philippe Labonne, Filip Forgeau, Marie Pierre Besanger, David Gauchard, Frederic Maragnani, Hala Ghosn, Dinaïg Stall ... In 2000, she created in Bordeaux the company La Boîte à sel. Since the, she has directed and performed in fourteen plastic and sound exploration theatre shows. She continues to train in material mediums, notably with Philippe Genty (visual theater and puppet), Christian Carrignon (object theater) and Fabrizio Montecchi (shadow). She teaches contemporary shadow theater herself at the Bachelor of Performing Arts at the University of Bordeaux. Since her encounter in 2015 with the sound artist Thomas Sillard, she has developed an interest for sound installations, sensors and connected objects that are now part of her creations. Her shows are touring in France and abroad, and she usually starts her creations in Quebec, where her artistic partner Dinaïg Stall, director of the Master in contemporary puppetry at the Montreal UQAM, now resides. Engaged in the recognition and discussions around creation for childhood, she has been co-vice president since January 2017 of the Association Scène d’enfance - Assitej France.