Compagnie La Boîte à Sel

Aucun aperçus disponible

La compagnie La Boîte à sel pratique un théâtre d’explorations plastiques, sonores et pluridisciplinaires, influencé par les installations d’art et le théâtre de marionnette contemporain.

Elle collabore avec des artistes étrangers et ses spectacles sont joués en France et à l’international : Québec, Brésil, Inde, Belgique, Pays- bas.

Depuis sa création en 2000, quinze propositions sont nées dont des installations multimédias ("Icare in situ", "Boomer", "Galerie") et des projets artistiques en lien avec les habitants des territoires (street art , livre, créations sonores, spectacle participatif).

Implantée à Bordeaux, La Boîte à sel est en partenariat pour deux saisons avec Très Tôt Théâtre - Scène conventionnée de Quimper avec pour aboutissement la création du spectacle "Le Grand Chut." en mai 2019.

Céline Garnavault, metteuse en scène de la compagnie, enseigne le théâtre d’ombre contemporain à L’université de Bordeaux Montaigne et siège au Conseil d’administration de Scènes d’enfance – Assitej France. Le 11 juillet 2017, elle dirigeait "Dans la cour", une performance théâtrale et musicale pour « Avignon, enfants à l’honneur », dans la cour d’honneur du Palais des papes.

Cette saison, la compagnie jouera 103 représentations de ses spectacles en France.

DOSSIER DE PRESSE COMPAGNIE

 https://vimeo.com/laboiteasel

The company La Boîte à sel explores a plastic, sound and multidisciplinary theater, influenced by art installations and contemporary puppet theater. The founder, Céline Garnavault, collaborates with foreign artists and her productions are performed in France and abroad. Her creations combine theater, music and puppetry in the form of shadow and object theater. She works with objects or materials to create a unique scenography. She cares deeply about the relationship between words, objects and space and their dramatic aspect. She wants to give the audience, especially young children, a space where they can make sense of tracks and signs on their own, experiment, create, challenge the performers in a very straightforward and playful relationship. 

Compagnonnage :

La Boîte à sel est en partenariat avec Très Tôt Théâtre - Scène conventionnée de Quimper pour les saisons 17-18 et 18-19. Avec un projet de création et de territoire de deux ans qui aboutira en mai 2019 à la création du spectacle : Le Grand Chut., qui jouera 17 fois dans le Finistère en mai 2019 avant d'être en tournée en Région Nouvelle Aquitaine et France en 19/20.

De 2015 à fin 2017 La Boîte à sel a été en compagnonnage artistique avec le Théâtre Ducourneau d'Agen - Scène conventionnée théâtre et voix.

Elle a crée REVERS et a mené deux projets artistiques participatifs sur le territoire agenais avec les habitant.e.s : GALERIE, un projet de deux années avec les habitant.e.s du quartier Montanou d'Agen et l'artiste ROUGE.  SMAF TEAM, une création d'un documentaire radio de 22 mn, imaginé et conçu avec des jeunes garçons et filles et le centre social Saint Exupery d'Agen.



Démarche artistique :

La Compagnie La Boîte à sel cherche à créer des dispositifs de représentation offrant des expériences sensorielles qui permettent aux spectateur.trice.s de se transporter dans ses créations. Nous imaginons pour cela des formes ouvertes – transversales au théâtre, à la musique, à la marionnette et arts associés – et construites comme des parcours pour les projections et l’imaginaire du public.

La recherche et l’expérimentation sont la base de chacun de nos projets. La compagnie s’appuie donc sur des temps d’explorations et de recherches plastiques et pluridisplinaires et sur un processus d’écriture de plateau.

Notre écriture est plurielle, elle croise et confronte les langages et les techniques et s’appuie sur des modes de figuration qui déjouent les attentes et renouvellent le rapport spectateur/spectacle. Le fait de travailler un langage fait de toutes ces composantes-médias place la question de la parole au même niveau que les autres éléments scéniques. Elle s’impose si elle doit s’imposer. Et son absence est souvent là pour convoquer – en creux – la participation du public à la construction du sens.

L’adresse aux publics est pour nous un enjeu essentiel. Elle est intégrée dans la dramaturgie et interrogée constamment afin de révéler cet espace de créativité qui se situe entre la salle et le plateau et de proposer au public de « se déplacer » dans le spectacle pour en devenir en quelque sorte le « co-rêveur ».

On retrouve souvent dans nos spectacles la question de la « maîtrise » et « la non- maîtrise» qui mettent en regard le rapport de l’enfant et de l’adulte à un monde dont il ne contrôle pas grand chose, et celui de l’interprète qui se retrouve confronté lui aussi au plateau, à un monde qui lui résiste avec des éléments aussi aléatoires que les médiums marionnettiques, plastiques et sonores (formes, figurines, objets connectés, ombres, matières, capteurs, machines) et le public.

Nous aimons transposer cette problématique en scène et dire : non, on ne maîtrise pas tout, mais on est, on vit, on joue, on existe, on fabrique, on se grandit en acceptant cette inconstance, ce trouble et cette part si aléatoire de la vie.

Boîte à sel : Il s’agit d’une sorte de comptoir surélevé appelé aussi contrôle, où les spectateurs peuvent retirer leurs billets avant la représentation. Située dans le hall du théâtre à l’accueil, la boîte à sels trouve l’origine de son nom dans le fait que, à cet endroit-là, se trouvaient les sels de réanimation pour celles et ceux qui se trouvaient mal : corsets, chaleur ou émotions fortes du théâtre d’épouvante.

Nos spectacles :

  • Le Grand Chut. - création mai 2019
  • BLOCK - création octobre 2018
  • BOOMER - création février 2018
  • Revers- création novembre 2017
  • Dans la cour - création juillet 2017
  • Les fusées - 2015/2017
  • PLAY – 2012/2017
  • Learn with Book - 2012
  • Ita-Rose - 2010/2011
  • L'Horizon Bleu - 2005/2018
  • Expérience Soundpainting - 2009
  • Les angelots font leur Boum - 2005
  • Les angelots2004
  • Café Crime - 2004
  • Léa et Léo - 2004
  • Duo pour trois2002
  • Léa les yeux clos - 2000



Musiques :


La metteure en scène :

Comédienne formée à l’Académie du Théâtre de L’Union-Centre Dramatique National de Limoges , Céline Garnavault est depuis interprète dans les mises en scène de Silviu Purcarete, Xingjian Gao, Émilie Valantin, Philippe Labonne, Filip Forgeau, Marie Pierre Besanger, David Gauchard, Frédéric Maragnani, Hala Ghosn, Dinaïg Stall…

En 2000 elle crée à Bordeaux la compagnie La Boîte à sel pour laquelle elle met en scène et interprète à ce jour quatorze spectacles de théâtre d’explorations plastiques et musicales.

Elle continue à se former aux médiums plastiques, notamment auprès de Philippe Genty (théâtre visuel et marionnette), de Christian Carrignon (théâtre d’objet) et de Fabrizio Montecchi (ombre) et collabore à la mise en scène des créations de la metteuse en scène et marionnettiste Dinaïg Stall : Trois petites notes et 2h14.

Elle intègre en 2003 le collectif La Poursuite-Makizart pour co-écrire et jouer les pièces mises en scène par Hala Ghosn :

Beyrouth Adrénaline (Hayes&Lansman2008),
Apprivoiser La Panthère (Hayes&Lansman 2012)
Les Primitifs (création 2014)

Elle est également autrice de chansons (sélectionnée aux rencontres d’Astaffort en 2006) et du livre Les petites reines de Bordeaux (Sangam 2010).

En 2015, elle est invitée pour un compagnonnage artistique de trois ans avec le Théâtre Ducourneau d’Agen- Scène conventionnée théâtre et voix. En 2016, pour la Cie Née d’un doute elle met en scène la création de cirque Orikaï, et se tourne vers le street art et l’art contemporain pour imaginer avec la plasticienne Jessica Hartley un projet autour du portrait et de la communauté.

​Depuis sa rencontre en 2015 avec le plasticien sonore Thomas Sillard, elle s’intéresse aux installations sonores, aux capteurs et aux objets connectés qui font partie de ses futures créations.

Ses spectacles tournent en France et à l’étranger, elle débute d’ailleurs ses créations au Québec où réside désormais sa complice artistique Dinaïg Stall, directrice du DESS de marionnette contemporaine de L’UQAM de Montréal.

En 2017/18 elle a préparé les créations Revers et Block, et débuté une collaboration artistique et participative de deux ans dans le Finistère avec Très Tôt Théâtre: Le grand chut. Elle a accompagné également en regard extérieur la nouvelle pièce de Hala Ghosn Une cigarette au sporting, et, à la mise en scène, Chansons-dragons, le dernier concert spectacle de Arnaud le Gouefflec pour le Collectif Studio fantôme de Brest. En 2018/2019, elle créera BLOCK puis Le Grand Chut deux spectacles qui donnent une grande place à l'écriture sonore.

Engagée dans la reconnaissance et la réflexion pour la création pour l’enfance, elle est co-vice présidente depuis janvier 2017 à septembre 2018 de l’association Scène d’enfance - Assitej France et actuellement membre du Conseil d'administration.

After completing a training course at the French superior professionnal school of theatre « l’Académie du Théâtre de L’Union-CDN du Limousin » in 1999, Céline Garnavault participated as an actress / puppeteer in various productions by Silviu Purcarete, Xingjian Gao, Émilie Valantin, David Gauchard, Frédéric Maragnani, Hala Ghosn, and Dinaïg Stall. In 2000 she created the Boîte à Sel company for which she produces and acts in around a dozen theatre plays and puppet shows. She continued her training, notably with Philippe Genty and Christian Carrignon and collaborated with the producer and puppeteer Dinaïg Stall on two shows: “Trois petites notes”, and “2h14”. Céline also writes texts, songs, theatre plays and is the author of a book: “Les petites reines de Bordeaux” (Sangam 2010). In 2003 she became part of the collective « La Poursuite-Makizart » to write and play in Hala Ghosn’s creations: “Beyrouth Adrénaline“ (Hayes&Lansman 2008), “Apprivoiser La Panthère” (Hayes&Lansman 2012 ) and “Les Primitifs”. In 2016, she is touring with « PLAY » and « Les Fusées ». She is starting a new collaboration with the Canadian theatre Les Gros Becs de Québec. She has also been invited by the circus company “Née d'un doute” to produce « Orikaï », a 2018 creation for the Echappée Belle festival in Blanquefort (France). She is leading a 3 years artisitic training program with the Ducourneau theatre in Agen (France).

Télécharger le CV